L’occupation Allemande

Le 12 novembre 1942, l’armée allemande envahit Marseille, c’est le 14 novembre de la même année que sera créé le MAA 611(Marine ArtillerieAbtelungen = Groupe d’Artillerie de Marine sous le n°611), pour occuper les anciennes batteries côtières françaises de Marseille.Les îles du Frioul représentent un pion essentiel du système de défense.

Les troupes allemandes vont réutiliser certains des sites militaires français et en créer d’autres. Jugeant les batteries françaises insuffisamment protégées, de profondes modifications sont entamées dont la majorité sera loin d’être terminée lors de la libération de Marseille en août 1944, ce qui, plus encore que les dégâts provoqués par les bombardements alliés, donne l’aspect actuel de dévastation aux différents sites.

Réparties pour le Frioul : batterie de Brigantine 7/MAA.611; batterie de Caveaux 8/MAA.611; batterie de Ratonneau 9/MAA.611 et la batterie du château d’If 4/MAA.611, qui vont occuper les différentes batteries.

Quand les Allemands occupent les îles, ils trouvent des structures à l’état de gardiennage, toutes les grosses pièces de 240 mm et 270 mm ont été démontées pendant la Première Guerre mondiale et envoyées sur le front de Verdun.
L’armement qui restait sur les îles en 1943 était : Caveau quatre = 138 mm dont les culasses ont été enlevées par la Marine Nationale et deux = 75 mm; Croix deux=75 mm; Mangues deux=75 mm ; Pomègues quatre=95 mm ; If deux=75 mm.
Ce sont les 7e, 8e, et 9e Compagnie d’Artillerie de Marine 611 batteries.
Le souci des Allemands était de renforcer certains points très vulnérables ; des constructions importantes vont être faites comme sur le plateau de Mangues ou dans le fort de Ratonneau, ces constructions ont nécessité beaucoup de matériaux et d’hommes.
L’acheminement du matériel se faisait depuis le continent, avec plus d’une demi-heure de trajet.
Il se trouvait sur place que les pierres, pas de sable, ni de gravier.
Des postes de direction de tir, de grandes casemates, des postes de guet, de grandes transformations comme Caveau et Ratonneau ont été entrepris, ce que nous verrons dans les prochains chapitres, Caveaux, Mangue, Ratonneau haut et bas, le Lazaret, cap de Croix, Banc, Pomègue.

Haut de la page